Antoine Béthouart. L’homme de Narvik

19,00

Jean-Paul Huet

15,7x 23 cm
198 pages

ISBN : 978-2-490643-95-0

Description

Antoine Béthouart fut à la fois militaire, diplomate, politique et homme de lettres. Or, aussi surprenant que cela puisse paraître, aucune biographie complète ne lui a été consacrée à ce jour.

À chaque étape de son parcours, en respectant toujours le contexte historique, cet ouvrage documenté et vivant mène le lecteur à la découverte de l’un des plus brillants chefs militaires français du XXe siècle.

Combattant de la première guerre mondiale, puis héros de Narvik (1940), Antoine Béthouart s’est également illustré en Afrique du Nord et jusqu’en Allemagne (1945). Fait compagnon de la Libération, il a ensuite poursuivi son engagement pour son pays sous d’autres formes : comme chef de la délégation militaire du haut-commissariat à Washington (1943), en tant que haut-commissaire en Autriche (1946-1950), puis comme sénateur, fonction dans laquelle il fit preuve de réelles capacités politiques. Enfin, homme de plume autant que d’épée, le général Béthouart fut en son temps l’une des grandes signatures du Figaro, l’auteur de remarquables Mémoires et un
historien distingué.

Cette biographie complète n’oublie aucun des aspects d’une vie bien remplie. Une vie consacrée essentiellement au service de la France, sur tous les plans.

L'auteur

Le lieutenant-colonel (er) Jean-Paul Huet a servi au sein de la Gendarmerie nationale pendant 35 ans. Passionné d’histoire, il a déjà rédigé plusieurs monographies consacrées aux grandes figures de l’histoire militaire française. Aux éditions Anovi les biographies des maréchaux Joffre, Foch, Juin, Lyautey, de Lattre de Tassigny, Leclerc de Hauteclocque et le général de Castelnau, aux éditions Sutton, celle du général Cambronne et aux éditions Lemme celle du lieutenant-colonel Amilakvari, sélectionnée pour le prix Erwan Bergot.

On en parle

« Cette biographie est la première à être consacrée au général Béthouart, un homme injustement oublié. Ce compagnon de la Libération est certes moins connu qu’un Leclerc ou un de Lattre de Tassigny, mais son rôle, tant militaire que diplomatique, ne fut pas moins important. Cette étude a puisé ses sources dans de nombreuses archives publiques ou privées (famille Béthouart). Outre l’aspect militaire du sujet, elle met en évidence le sens diplomatique de ce général à la personnalité affirmée, particulièrement dans sa fonction de haut-commissaire en Autriche de 1946 à 1950, où il eut un rôle essentiel dans le maintien de ce pays dans le monde libre. Le style simple et clair utilisé par l’auteur rend la lecture très plaisante et accessible à tous les publics« . Dossier de presse.